Que faire dès maintenant ?

L'avenir de l'humanité commence dès aujourd'hui, on a l'impression d'avoir le temps, mais on ne l'a pas ! Attendre des jours meilleurs est impossible surtout à cause des fléaux comme le réchauffement climatique, la pollution humaine et le risque de conflits planétaires

Agir dès maintenant est requis même si un million d'années est très long à l'échelle d'une vie humaine, le dérèglement climatique et la pollution sont déjà trop présents. Attendre c'est les amplifier et les conséquences se feront sentir encore plus sur les populations humaines.

Ces fléaux concernent l'humanité tout entière et toute la surface de la planète est au moins concernée par l'un deux. L'ONU est donc l'organisation internationale qui convient le mieux pour commencer.

Agir c'est d'abord obtenir pour l'ONU et par plusieurs résolutions votées lors de l'assemblée générale des Nations Unies : la création de sa propre banque centrale, de sa monnaie et la propriété sur Terre et dans le système solaire de ce qui n'appartient à personne

C'est le nouvel enjeu de l'ONU refondée, financer la lutte contre ces fléaux en empruntant des montants gigantesques à sa nouvelle banque centrale et sur plusieurs siècles (ou même millénaires). La crédibilité de l'ONU s'appuiera sur la propriété de ce qui n'appartient à personne (les eaux internationales, l'espace...). Tout cela fera l'objet de résolutions votées en assemblée générale de l'ONU pour pouvoir être mises en oeuvre.

Raisonnablement, c'est mission impossible pour un sénior rêveur comme moi de sortir de l'utopie, je n'ai pas de compétences politiques et scientifiques pour gérer un tel sujet qui n'a jamais été traité d'où sa difficulté. Il me reste mon imagination fertile, mon expérience de la vie de sénior et mon indéfectible naïveté de croire en l'avenir de la vie sur Terre et dans l'espace.

On peut concevoir l'organisation de cette manière pour lancer ce mode opératoire : 

1 - Rédiger ces résolutions en faisant appel à des avis et des compétences très diverses 

Ce besoin en compétences est très large :  financière, politique, fonctionnement de l'ONU, géographique, histoire, conquête spatiale, lutte contre fléaux menaçant l'humanité... Bon, ça promet ! J'irai chercher de l'aide et on verra bien... 

2 - Convaincre l'ONU et le gouvernement français du bien fondé de ces résolutions 

Sans accord de l'ONU et de la France jouant le rôle de promoteur, pas la peine d'aller plus loin, c'est une étape très importante qui conditionne vraiment la suite. 

3 - Convaincre le maximum d'autres pays d'adhérer à ces résolutions et vote en assemblée générale

Il s'agit d'en convaincre un maximum pour avoir une chance de succès lors du vote en assemblée générale exceptionnelle de préférence. C'est certainement un processus normal pour toute résolution. Vu l'impact de ces résolutions sur le fonctionnement de l'ONU, ce vote devrait avoir lieu en assemblée générale exceptionnelle.

Pour la suite on verra, ce serait déjà énorme d'en arriver à ce stade.

v1(15/08/22), v1.1(22/08/22), v1.2(13/09/22), v1.3(31/10/22)