Que faire dès maintenant ?

Les principaux fléaux qui menacent l'humanité et la vie ont déjà commencé ! Pas de temps à perdre !

Alors que faire maintenant ? Il s'agit de lancer le plus tôt possible la refondation financière de l'ONU, cette solution est la pierre angulaire du futur "le grand déménagement" imaginé pour l'humanité et la vie d'origine Terre. Sans organisation démocratique qui rassemble et coordonne toute l'humanité, pas de prospérité même dans le futur.

La refondation financière de l'ONU, une solution pour lutter contre les fléaux

Une solution utopique aujourd'hui mais pas forcément demain, il est très difficile de toucher à l'orgaisation de l'ONU même sur le plan financier, cela peut faire peur aux grandes puissances de ce monde.

Elle nécessite l'accord d'une majorité pays à l'Assemblée générale de l'ONU pour être adoptée, elle comporte deux principales parties :

  1. La création pour l'ONU de sa propre banque centrale et de sa monnaie, elle pourra ainsi financer et organiser la lutte sur le plan planétaire.  
  2. Donner à l'ONU la propriété sur Terre (et dans l'espace) de ce qui n'appartient à personne. Cela assurera la crédibilité de l'ONU pour emprunter des sommes pharaoniques à sa propre banque centrale.

Cette solution est pour le moment utopique, mais le réchauffement climatique peut changer la donne au cours des prochaines années !

Convaincre se fera progressivement au fur et à mesure que les catastrophes naturelles prennent de l'ampleur et explosent leur coût. Ainsi, les populations concernées influenceront leurs dirigeants pour améliorer la prise en charge de leurs sinistres. Seule l'ONU pourra répondre vu l'ampleur des catastrophes planétaires.

Le fléau planétaire du réchauffement climatique peut progressivement changer la donne au cours des prochaines années de par son coût de plus en plus astronomique, les pays finiront par ne plus pouvoir y faire face ! 

Lutter contre le réchauffement (y compris ses conséquences catastrophiques) va coûter de plus en plus cher aux pays même les plus riches, ils ne peuvent pas suivre à cause de leur endettement public et du pouvoir d'achat de leurs populations qu'il ne faut pas massacrer.

La seule solution est de recourir à du financement extérieur comme celui de l'ONU refondée, mais cela peut prendre du temps pour que les pays influents (souvent les plus riches) acceptent cette situation et permettent cette refondation.

Les différentes étapes pour démarrer la refondation financière de l'ONU

La première étape est de faire connaitre cette refondation pour progressivement arriver à convaincre de son utilité les autorités et la population françaises

Convaincre les autorités françaises peut être lancé dès le début de cette étape, elles sont les seules habilitées à représenter la France à l'ONU et donc à déposer des projets de résolution pour un vote en assemblée générale onusienne. La France en tant que membre permanent du conseil de sécurité a une position très influente au sein de l'ONU. 

Convaincre un maximum d'organisations, de personnalités, de scientifiques, d'économistes est important pour donner plus de poids à cette refondation face à son caractère utopique, ce sera très difficile car la grande majorité n'ont pas besoin de l'ONU quotidiennement pour vivre, ils n'ont pas de relation directe avec elle.

Cela peut prendre des années pour y arriver, mais le réchauffement climatique et son impact catastrophique peuvent aider à cette prise de conscience. Les besoins énormes de financement pour lutter contre les autres fléaux peuvent également appuyer sur cette prise de conscience. 

Si les résultats ne sont pas à la hauteur des efforts au bout d'un certain temps, les diriger vers un autre pays influent serait envisageable jusqu'à en trouver un qui assure la promotion de la refondation.

2 - La deuxième étape est de préparer les projets de résolutions relatives à cette refondation avec le pays promoteur et d'essayer de convaincre d'autres pays d'y participer pour augmenter les chances de réussite

Arriver à ce niveau serait déjà exceptionnel car cela veut dire que le caractère utopique diminue fortement.

3 - Présentation et vote des projets de résolutions à l'Assemblée générale de l'ONU

 En cas de succès beaucoup de travail reste à faire pour la mise en oeuvre, on verra d'ici là... En cas d'échec, rien n'interdit de recommencer plus tard avec une approche différente.

 

v1(15/08/22), v1.1(22/08/22), v1.2(13/09/22), v1.3(31/10/22),v1.4(16/12/22),v1.5(20/12/22),v1.6(12/02/23),v1.7(3/03/23)