Le grand déménagement

La fin de la Terre n'est pas forcément la fin de la vie !

Le soleil est à considérer comme la menace ultime pour la vie sur Terre dans quelques centaines de millions d'années ! 

Son vieillissement détruira la vie sur Terre dans quelques milliards d'années à cause de sa proximité. Mais notre planète deviendra inhabitable bien avant pour les espèces vivantes plus évoluées que les bactéries, les scientifiques parlent de quelques centaines de millions d'années (500 millions). On a le temps, mais ce ne sera pas de trop pour récupérer toutes les ressources naturelles (y compris les terres fertiles) et les formes de vie avant leur destruction...

Bref la fin du monde existera malheureusement pour notre belle planète bleue mais obligatoirement pour la vie qu'elle a engendrée si elle a le temps de s'échapper !

Déménager les espèces vivantes ne suffit pas, il faut aussi récupérer leur habitat (Terre, eau de mer, air...) sans quoi elles ne peuvent survivre.

Partir avant la fin du soleil est l'objectif ultime de l'espèce humaine et de ses descendantes, sa mort mettra en danger tout le système solaire, il faudra l'avoir quitter bien avant pour voir le temps de récupérer toute la vie sur Terre et son habitat pour ne laisser qu'un vulgaire rocher. 

Quand la Terre disparaitra, la vie qu'elle a engendrée prendra une valeur inestimable pour les espèces descendantes, tous les bouts de Terre et leurs formes de vies associées deviendront des reliques extrêmement précieuses.

On peut imaginer aisément que les espèces intelligentes descendantes qui vivront dans la Voie Lactée voudront s'accaparer les reliques de leur origine commune, ni plus ni moins que la Terre ! Leur valeur ne peut être qu'immense justifiant largement leur transport et leur entretien

On ne peut pas laisser la vie se faire détruire par la mort lente du soleil, charge aux humains et à leurs descendants de la déménager à temps hors de notre système solaire en danger.

La vie est un miracle de la nature qu'il faut pouvoir préserver en la semant dans des serres spatiales immenses pour qu'elle survive grâce aux progrès de la science. On finira par trouver des exoplanètes acceuillantes où la vie aurait plus de chance de se développer.

Un déménagement hyper-colossal : des milliards de milliards de tonnes de terre fertile , d'eau de mer/lac à transporter sur plusieurs millions d'années !

Aucun déménagement ne pourra atteindre ce gigantisme avant l'ultime ! On prend tout ce qui servira à montrer le miracle de la nature aux générations futures

La vie ne peut survivre sans son habitat qu'il faudra aussi protéger dans l'espace. Les implantations humaines pourront se répartir ces reliques précieuses formant la vie apparue sur Terre. Vu les distances à parcourir dans la Voie Lactée, les implantations les plus lointaines de la Terre pourraient recevoir leur dû que quelques millions d'années après le départ depuis la Terre. 

v1.2(14/07/21),v1.3(25/08/21),v1.4(3/9/21),v1.5(12/9/21),v1.6(29/05/22),v1.7(4/06/22),v1.8(15/06/22),v1.9(