Les grandes étapes pour préserver la vie apparue sur Terre

La lutte contre ces fléaux peut durer plusieurs siècles, plusieurs millénaires ou même des millions d'années jusquà la fin de la Terre provoquée par le soleil

Cette lutte devient permanente tant que l'habitabilité de notre planète n'est pas détruite par la mort du soleil. Ces fléaux comme les volcans, les astéroïdes et bien d'autres menaceront l'humanité et la vie sur Terre sans répit. Ne pas attendre pour continuer cette lutte même avec les maigres moyens du bord face à ces catastrophes planétaires.

D'abord, continuer les efforts actuels et les améliorer avec les moyens du bord

Les humains ne peuvent se reposer sur leurs efforts actuels, ils doivent avancer et progresser sans relâche pendant des millions d'années jusqu'à la fin de l'habitabilité de la Terre à cause du soleil, la vie en vaut largement le prix surtout vu de l'espace. La lutte contre les fléaux existant actuellement doit continuer et gagner en efficacité.

Les conflits, le réchauffement climatique, la pauvreté et la pollution rendent obligatoire de maintenir cette lutte active partout sur la planète bien que cela soit plus facile à écrire qu'à faire ! Relâcher les efforts serait encore plus destructeur pour l'humanité et la vie sur Terre. La recherche et l'expérimentation permanentes de nouveaux procédés feront que l'humanité progressera dans cette lutte pour sa survie et celle des autres espèces vivantes.

Première étape primordiale : la sensibilisation des humains et le début de la refondation de l'ONU

Booster l'avenir de l'humanité, c'est sensibiliser tous les humains à la valeur de la Terre, de la vie et à son avenir

La vie est rare vu de l'espace, elle a une valeur inestimable que les humains ne voient pas parce qu'ils habitent encore sur leur planète natale (le berceau de la vie), ils n'ont pas assez de recul pour l'apprécier à sa juste valeur. Lutter contre les fléaux qui menacent la vie devient encore plus prioritaire et la sensibilisation de tous les humains va contribuer à cette prise de conscience qu'il faut accélérer les efforts.

Booster l'avenir de l'humanité, c'est mettre en place le plus tôt possible une évolution de l'ONU disposant d'une nouvelle source de financement  

Cette nouvelle source sera prioritairement réservée à la lutte contre les fléaux planétaires. Le coût de cette lutte reste plus que faramineux même s'il sera réparti sur une très longue période de plusieurs milliers (voire plusieurs millions) d'années. Les pays ne peuvent la financer entièrement, ils se sont déjà endettés pour leurs propres dépenses de fonctionnement.

L'ONU pourra très largement les aider en prenant à sa charge le plus gros du financement avec sa nouvelle banque centrale et sa nouvelle monnaie internationale. Représentant l'humanité, sa nouvelle capacité d'emprunt dépassera largement celles des pays les plus riches. Elle empruntera sur plusieurs milliers d'années des montants astronomiques de plusieurs millions de milliards de dollars et remboursera grâce aux ressources venant de la conquête spatiale.

L'ONU lancera sa refondation progressive pour prendre en compte son nouveau rôle accru lié à sa nouvelle capacité de financement et à la régulation de la conquête spatiale pour éviter les conflits relatifs à la possession de nouveaux territoires spatiaux vierges.

Démarrer la refondation de l'ONU pour lui donner de nouveaux rôles comme celui de prendre progressivement en charge les armes de destruction massive pour les recycler en partie dans la défense de la Terre face aux astéroïdes. 

Etape 2 : Booster l'avenir, ce sera aussi le lancement des travaux planétaires pour lutter contre les fléaux et l'intensification de la conquête spatiale, le tout géré par l'ONU 

On peut largement passer à la vitesse supérieure sans pour autant basculer dans une inflation sans limite due à une surconsommation de matières premières. La lutte contre les fléaux sera toujours limitée par les ressources dont les humains disposent à un moment donné. Les priorités existeront toujours et il suffira de répartir dans le temps ces travaux qui pourront ainsi durer plusieurs millénaires si nécessaire.

N'oublions pas de booster la conquête spatiale qui aura un rôle important pour protéger la Terre : neutraliser les astéroïdes menaçants, alimenter la Terre en nouvelles ressources inépuisables et permettre enfin à la vie de quitter son berceau pour prospérer dans l'espace.

Les étapes suivantes : La lutte contre tous les fléaux et l'aide au développement des implantations spatiales seront permanentes et cela pendant des millions d'années

Les humains ne pourront pas se reposer sur Terre, la vie restera menacée au moins par les catastrophes naturelles (et extraterrestres comme les astéroïdes). Ils auront évolué mentalement pendant ces millions d'années pour contrôler leur impacts négatifs sur leurs espèces descendantes et sur la vie apparue sur Terre.

L'autonomie des grandes implantations spatiales sera progressive pour devenir complète vis à vis de la Terre. Sans autonomie, pas de conquête possible des espaces vierges de notre galaxie, les distances devenant énormes en s'éloignant de la Terre et ses ressources ne permettent pas de ravitailler tout le monde extraterrestre.

L'étape ultime : le déménagement de la vie et de son habitat qui pourrait durer des millions d'années avant la fin de la Terre

Inconcevable que la mort du soleil gâche des milliards d'années d'évolution de la vie sur Terre, les descendants des humains auront la lourde tâche de déménager la vie dans la Voie Lactée avant qu'il ne soit trop tard.

La vie est le bien le plus précieux connu à ce jour, elle mérite qu'on la protège tout au long de son existence.

v1(15/06/22)