Blog Philippe Ortolan

Une bourse internationale du patrimoine naturel !

Le patrimoine naturel coté à la bourse ?

Le patrimoine naturel correspond à tous les éléments (y compris la vie) que la nature a forgé depuis la création de la Terre

Les océans, les continents, les montagnes, les plaines, les lacs, les fleuves...  La vie sous toutes ses formes fait aussi partie de ce patrimoine mais elle est trop difficile à coter car elle présente une valeur inestimable vue de l'espace. De plus, cela pourrait poser de graves problèmes éthiques quand on touche à l'humanité.

Ce patrimoine évolue au fil du temps, il n'est pas immuable mais son échelle de temps est largement différente de celui des créations humaines. Une montagne durera toujours plus longtemps qu'une multinationale. Bien sûr, tout n'est pas intéressant à coter, mais il reste largement de quoi faire entre les montagnes, les océans, les mers, les grands lacs...

Pourquoi ces cotations alors qu'elles ne reflèteront jamais la valeur inestimable du patrimoine naturel surtout vu de l'espace (voir la page associée)

Elles servent surtout à faire prendre conscience de la préservation de ce patrimoine que la nature a forgé. Ce qui a de la valeur n'est pas forcément limité à l'or ou aux pierres précieuses. 

Dans le cas d'un océan, le coter peut inciter les humains à en prendre davantage soin dans le sens où son action peut grimper lorsque des opérations se préparent pour le débarrasser de la pollution des déchets plastique.

D'autre part, les taxes sur les bénéfices iront à l'ONU pour aider à couvrir ses dépenses de fonctionnement et à d'autres pays selon le type de patrimoine.

Quel patrimoine coter ?

Les océans et mers (au niveau des eaux internationales) seraient paradoxalement le plus simple à coter puisqu'ils n'appartiennent à personne selon le droit maritime actuel. En fait ils appartiennent à l'humanité donc à l'ONU qui est légitime pour proposer leur cotation.

Les continents, montagnes, plaines et lacs sont moins évidents à coter, ils sont situés dans un espace appartenant à un ou plusieurs pays s'il existe des frontières les traversant. Les continents ne pouvant appartenir à un seul pays (sauf exception), appartiennent par défaut à l'ONU propriétaire légitime de la planète.

Il est légitime que les pays occupant un élément du patrimoine soient également concernés par ces cotations. Une solution serait que tous les pays concernés se mettent d'accord sur la cotation. Dans le cas des Pyrénées, elles sont partagées entre la France et l'Espagne qui peuvent négocier ensemble sa cotation avec bien sûr l'ONU. 

Une valeur refuge ?

Pourquoi pas, ces actions sont adossées à du lourd qui existe physiquement et bien visible (pas d'opacité) par les humains. L'évolution dans le temps du patrimoine naturel est lente à part les effets du réchauffement climatique qui peuvent modifier leur physionomie mais pas leur existence contrairement à des entreprises cotées. 

La revente avec bénéfice de ces actions sera taxée , les Etats concernés et l'ONU pourront en tirer parti.

Des actions disponibles pour tout le monde !

Les actions du patrimoine naturel sont à disposition de tout le monde. Les particuliers, les entreprises, les Etats pourront acheter des actions depuis n'importe où sur Terre.

La bourse du patrimoine naturel sera gérée par les services de l'ONU, cela garanti l'intégrité du système.

La taxation du bénéfice résultant de la vente des actions sera de 50% à répartir entre les Etats concernés et l'ONU

Le bénéfice de la vente sera taxé à 50%, cette taxe ira financer le fonctionnement de l'ONU et sera affectée à la préservation du patrimoine pour les pays participant à la cotation. 

Les pays participants auront ainsi une source de revenu supplémentaire pour préserver la nature relative à leur patrimoine 

L'avantage est qu'elle ne vient pas des impôts supportés par leur population, donc ne pèse pas sur le pouvoir d'achat. Les dépenses de protection de l'environnement donneront de la valeur au patrimoine ce qui se répercutera positivement sur le prix des actions.

 v1.0(03/04/21),v1.1(05/04/21),v1.2(7/04/21)v1.3(30/08/21)