L'ONU doit évoluer pour mieux assurer la survie de l'humanité !

Vu de l'espace, la Terre appartient à l'humanité donc à l'ONU !

L'humanité est la seule espèce vivante capable de modifier l'apparence de la Terre vue du ciel

On peut le prouver avec les photos des astronautes lorsqu'ils évoluent en orbite, les infrastructures humaines sont visibles surtout de nuit grâce à l'éclairage urbain.

L'humanité en tant qu'espèce vivante la plus intelligente a la meilleure capacité d'adaptation et d'évolution

Grâce à sa technologie en perpétuelle évolution, ses outils sont de plus en plus perfectionnés et serviront à conquérir le Système solaire puis la Voie Lactée dans quelques millions d'années. L'espèce humaine est la plus capable d'assurer sa survie dans l'espace.

De part son évolution largement plus poussée, l'espèce humaine a dorénavant la responsabilité de la préservation des autres espèces vivantes.

Le miracle de la vie n'a pas de prix, on ne peut pas dire qu'elle soit très répandue dans notre galaxie, sinon on l'aurait déjà détectée ou alors elle serait déjà venue nous rendre visite...

L'ONU est la seule organisation internationale représentante de l'humanité, il est logique que la Terre lui appartienne...

Si des aliens venaient nous visiter sans vouloir nous manger, ils demanderaient à voir les représentants de cette planète, seule l'ONU est crédible pour leur répondre !  

Notre vision de la Terre doit évoluer, dorénavant il faut se la représenter vue de l'espace, nous sommes avant tout des Terriens !! Ce terme englobe la diversité des ethnies. Ce sera important pour les futures colonies spatiales de notre système solaire qui devront aussi accepter cette diversité qui se transformera en nouvelles espèces humaines à long terme.

 

L'ONU a besoin de changer de dimension pour mieux préserver la vie sur Terre !

L'ONU d'aujourd'hui a besoin d'évoluer fortement pour mieux contrôler la paix et la prospérité de l'humanité

L'ONU manque de pouvoir, de puissance économique et bien évidemment militaire.  Elle ne peut faire régner la paix et la prospérité sur la planète, beaucoup de pays sont largement plus puissants dans tous les domaines et cela entame sa crédibilité quand il s'agit de négocier ou d'utiliser la force pour ramener la paix.

Donner à l'ONU un statut de leader planétaire est un sacré défi impossible à réaliser sans l'appui de milliards d'humains. Pourquoi ? Les dirigeants des pays les plus puissants n'ont pas intérêt à voir leur influence limitée sur le plan économique et militaire. 

Renforcer le rôle de l'ONU dans plusieurs domaines s'avère nécessaire, mais il faudra plusieurs siècles pour réussir, la tâche est tellement lourde  : 

  • Le maintien de la paix restera toujours son objectif premier, avec l'aide humanitaire et son intervention pour mettre fin aux conflits.
  • Militairement prendre progressivement le contrôle des armes de destruction massive évitera les conflits destructeurs non seulement pour l'espèce humaine mais aussi pour toutes les autres. Cela durera des décennies avant que les pays possesseurs de ces armes acceptent de basculer leur contrôle à l'ONU
  • Contrôler la conquête spatiale pour ne pas permettre une conquête du style chacun pour soi, comme pour marcher sur la Lune en entre Américains et Russes. Les efforts doivent être coordonnés pour éviter de gaspiller des moyens colossaux car cette conquête est hors de prix ! Ces derniers temps, des intérêts privés se mêlent au jeu souvent financés par des milliardaires, ces nouveaux acteurs compliquent un peu plus la coordination des efforts, chacun voulant marquer la conquête spatiale de son empreinte. Mais mieux vaut plus d'acteurs que pas assez, il suffira après d'arriver à les faire travailler ensemble.
  • Contrôler l'économie mondiale en pesant sur l'économie grâce à divers outils : une nouvelle monnaie internationale gérée par l'ONU (qui engloberait le FMI) serait utilisée dans les échanges inter-pays et financerait la conquête spatiale et la préservation de la planète.
  • Promouvoir et contrôler le partage des connaissances entre les pays et leurs populations, le progrès doit être au service de l'humanité tout entière à condition que la paix et la prospérité soient respectées, les machines ne doivent pas mettre les humains au chômage et devenir trop intelligentes.
  • Contrôler l'évolution biologique de l'espèce humaine et des autres espèces vivantes pour préserver la biodiversité terrestre. On  le droit de faire des expériences et de se tromper mais il ne faut pas que les conséquences soient nuisibles, il faut donc pouvoir revenir en arrière tout en apprenant des échecs. Par exemple, prolonger l'espérance de vie peut engendrer une surpopulation humaine néfaste à sa survie. C'est une sujet très sensible et l'un des plus durs à traiter...   
  • Contrôler la surpopulation humaine et des autres espèces vivantes, le plus dur sera de gérer une autorégulation pacifique de la population humaine; cela semble impossible aujourd'hui mais pourquoi pas dans les siècles à venir. Il est temps de commencer à traiter ce sujet... Quant aux autres espèces animales, cela posera moins de problèmes que notre espèce.

v1(25/08/19),v1.1(01/09/19), v1.2(19/11/19), v1.3(6/1/20),v1.4(8/1/20),v1.5(14/1/20),v1.6(29/02/20),v1.7(8/3/20),v1.8(6/5/21)