Blog Philippe Ortolan

Financer la conquête de l'espace

Le capitalisme financier actuel qui règne sur la Terre n'a pas d'avenir dans l'espace, il est source de conflits !

Le capitalisme financier actuel obéit toujours à la loi du plus fort visant l'accumulation sans limites de richesse et de pouvoir d'influence 

Le capitalisme financier d'aujourd'hui ne peut être portée à l'échelle de la galaxie, c'est encore la loi du plus fort qui règne.

Il faut plus d'encadrement face à l'accumulation de richesses et par conséquent de pouvoir qui en découle. Une multinationale pourrait devenir immensément plus riche en devenant multi-planétaire, c'est à dire en s'implantant sur plusieurs planètes pour y exploiter ses ressources.

Idem pour un pays extraterrestre qui annexerait plusieurs richesses planétaires (voire multi-planétaires)suite à des conflits, il deviendrait trop puissant économiquement et pourrait imposer sa loi à ses pays voisins.  

Un autre capitalisme issu du système financier complémentaire promu par l'ONU est largement préférable !

L'ONU intervient désormais comme régulateur pour assurer la paix et la prospérité, de plus son assise financière est très importante grâce à l'attribution de concessions aux pays membres. Une colonie ou plusieurs pourront prendre leur indépendance sans conflit grâce à l'intervention de l'ONU qui aura aidé toutes les colonies à naître (voir la page correspondante à l'ONU).

Des limitations s'imposeront aussi pour les pays afin qu'ils ne deviennent pas des empires hors de contrôle, une limite sur le PIB pourrait se discuter !

Ce nouveau capitalisme prendra véritablement forme lors de la conquête du système solaire qui sera un terrain d'entrainement pour conquérir la Voie Lactée

Tout y est : les colonies, celles qui prendront leur indépendance en formant un nouveaux pays extraterrestres, les pays terrestres, l'ONU en tant qu'investisseur et régulateur... 

Il faudra que tout ce beau monde y trouve son compte pour se développer en paix et prospérité.

 

Déjà, financer la conquête du système solaire n'aura rien d'évident !

L'équivalent de milliards de milliards de dollars d'investissements répartis sur plusieurs millénaires ?

Impossible de lever un impôt spatial dans tous les pays développés pour un tel financement, ce serait contre-productif et stopperait pour longtemps cette conquête. Le gros problème est l'avancement faramineux des fonds nécessaires pour en tirer des revenus (exploitation des ressources naturelles, tourisme, commerce spatial...).

Comment financer le lancement et palier à l'absence de rentabilité durant les premiers siècles d'existence des colonies ? L'ONU interviendra bien sûr !

Comment justifier de telles dépenses sans retour sur investissement raisonnable, il ne s'agit pas ici du prestige d'une conquête théâtrale (on fait quelques pas sur un sol vierge et on repart aussitôt) mais d'investir lourdement pour y rester. Qui pourrait investir des millions de milliards de dollars en laissant aux centaines de générations suivantes le soin de rembourser ?

L'ONU assurera le plus gros de la prise de risque liée à la création de nouvelles colonies, ne pas oublier qu'elle peut s'avérer être un échec à terme qui ne doit pas remettre en cause l'existence du ou des pays à l'origine.

La colonie doit toujours viser la rentabilité à terme !  C'est un objectif vital pour assurer son existence et son développement à long terme.  Elle ne doit pas dépendre en permanence de l'ONU car l'ONU a besoin de la rentabilité des concessions qu'il alloue pour assurer une bonne partie de ses dépenses de fonctionnement.

 

Un objectif important pour chaque colonie : la rentabilité à terme pour viser l'autonomie complète

Quelles sources de revenus pour les colonies ou pays extraterrestes ?

Le tourisme spatial ?

Le tourisme est une source sérieuse de revenu tant que les trajets ne sont pas trop longs, les touristes ne doivent pas mettre plusieurs années pour se rendre à destination et en revenir. Les touristes seront d'abord des Terriens avant que d'autres humains nés ailleurs ne viennent grossir leur nombre.

Les multinationales privées ?

Les grandes entreprises seront certainement intéressées par le potentiel d'une conquête spatiale, leurs produits et leur technologie seront aussi appréciés par les humains qui vivent sur la Lune, sur Mars ou sur des stations spatiales. Leur présence participera largement au financement.

Le commerce de petits objets venant de la Lune, de Mars ou d'autres planètes ?

Ce commerce pourrait rapporter gros ! Les Terriens seront friands de tout objet extraterrestre, il en faut pour toutes les bourses et pour tous les humains extraterrestres également, la Terre n'est pas le centre du monde.

L'extraction et le commerce de ressources énergétiques inépuisables pourraient être très rentables à long terme ?

Les planètes gazeuses peuvent renfermer des ressources inépuisables pour les humains à condition de savoir les exploiter et de les transporter, cela prendra beaucoup de temps avant d'être rentable.

La commercialisation de matériaux extraterrestres ayant de la valeur ?

Dans l'espace, il y aura toujours des matériaux recherchés, reste à savoir comment les extraire et les transporter à bon port pour un coût ne mettant pas longuement en cause la rentabilité.

Comment financer la conquête de la Voie Lactée ?

Plusieurs millions d'années seront nécessaires pour conquérir la Voie Lactée, c'est la principale différence avec la conquête possible d'exoplanètes, la quête du Graal !

Les investissements initiaux seront hyper colossaux avant que cette conquête ne devienne progressivement rentable, leur financement est primordial. Plusieurs milliers de générations seront nécessaires pour implanter des millions de colonies humaines réparties sur toute la Voie Lactée. Le premier homme qui marchera sur Proxima B (l'exoplanète découverte la plus proche de la Terre en 2021) ne sera pas né sur Terre mais dans une colonie proche de cette exoplanète.

Vu les distances à franchir, cette conquête ne peut se réaliser que pas à pas, la rentabilité de chaque implantation indépendante doit être préservée pour assurer le financement de la suivante... 

L'étape de la conquête de notre système solaire pourra financer celle qui commence à dépasser ses frontières et ainsi de suite... Une étape devra atteindre la rentabilité en plus ou moins longtemps, de dizaines, centaines à quelques milliers d'années, tout dépend de l'environnement de l'implantation humaine et de ses capacités à s'adapter. 

L'ONU galactique fera partie de chaque expédition : Le financement colossal d'une expédition ne peut être entièrement libre et hors de contrôle sous peine de voir la création d'empires spatiaux néfastes pour la paix et l'avenir de l'humanité 

Les distances sont tellement énormes au sein de la Voie Lactée qu'il est impossible de tout contrôler depuis un endroit unique, le déplacement de vaisseaux spatiaux est extrêmement long, même si dans quelques millions d'années leur vitesse n'aura rien à voir avec celle d'Apollo 11. Un humain très riche et contrôlant plusieurs colonies pourrait s'autoproclamer "empereur" et créer une dynastie qui pourrait faire régner la terreur pendant des générations avant que l'ONU galactique ne puisse intervenir pour y mettre fin ! Par conséquence, une régulation s'impose dès la naissance d'une colonie et pour l'ensemble des implantations humaines.

 

v1(13/07/19),v1.1(25/08/19),v1.2(24/11/19),v1.3(3/12/19),v1.4(7/01/20),v1.5(14/1/20),v1.6(29/02/20),v1.7(25/08/21),v1.8(10/9/21)