Blog Philippe Ortolan

3 - Les autres planètes du Système solaire

Quelques principes

Acquérir de l'expérience petit à petit : la conquête de la Lune et de Mars auront procuré à l'humanité suffisamment d'expérience pour aller voir plus loin en profitant de sauts technologiques...

Cette expérience est vraiment nécessaire pour progresser, il ne suffit pas d'envoyer deux ou trois explorateurs qui se contentent de laisser leurs empreintes avant de revenir, il faudra y aller et rester sur place pour y construire de nouvelles implantations humaines.

A l'humain de s'adapter au mieux pour exploiter les ressources disponibles localement, la conquête spatiale de la Voie Lactée ne pourra se réaliser qu'à partir du moment où il pourra créer et développer des colonies qui s'adapteront aux conditions locales et non pas qu'à celles de la Terre.

Conquérir les autres planètes telluriques (Mercure,Venus) pour développer la résistance aux conditions de plus en plus inhospitalières et exploiter les ressources naturelles

Pas évident que les humains puissent s'y implanter vu les conditions parfois vraiment inhospitalières, le bon exemple est Mercure (de -200  à +400° ) la plus proche du soleil. Dans ces conditions une base n'hébergeant que de robots pourrait être intéressant pour tirer le maximum de ses ressources naturelles qui alimenteraient une station spatiale de type "relais" située à une distance raisonnable (la station ne doit pas être un grille-pain pour ses occupants humains). Les cargos pourraient ainsi se ravitailler. 

S'implanter à proximité des planètes gazeuses (Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune) pour exploiter leurs ressources et mettre en place le tourisme spatial

Les anneaux et les satellites de Saturne devraient représenter également une source inépuisable de ressources naturelles et de points de vue pour le tourisme spatial. Mais les difficultés seront énormes car les humains ne sont pas habitués aux conditions d'exploitation des planètes gazeuses. Il faudra du temps avant d'exploiter efficacement ces ressources et les acheminer dans les autres points du système solaire.

Un impératif : faire progresser l'autonomie des stations et des bases pour s'implanter encore plus loin tout en dépendant moins de la Terre sur le plan logistique et industriel

Mars étant relativement proche de la Terre, les autres planètes le sont moins, les trajets dureront plusieurs années, les stations et les bases devront gagner en autonomie pour pouvoir s'implanter sur place. L'exploitation rapide des ressources locales est un bon moyen.

Les moyens industriels de production des modules s'installeront de plus en plus à proximité de la Terre, la station spatiale lunaire s'agrandira pour pouvoir construire dans l'espace. 

Atteindre la périphérie du système solaire sera le plus difficile sur le plan logistique vu les distances à parcourir, les colonies implantées devront se passer du soutien de la Terre.

On peut considérer que les sauts technologiques amélioreront progressivement la performance des vaisseaux, mais les distances ne vont pas se raccourcir. La périphérie sera la plus longue à conquérir, c'est l'entrainement ultime avant de passer à la dimension supérieure de la galaxie. L'autonomie des colonies implantées devient vitale.

La feuille de route de la conquête du reste du système solaire

Les phases seront à répéter autant de fois qu'il existe de nouvelles implantations.

Phase 1 préparation d'une nouvelle avancée en renforçant les infrastructures existantes (Lune, Mars...) et en créant de nouvelles selon les besoins 

La construction des nouveaux cargos, navettes et stations ne se feront pas en 1 jour surtout qu'elles se réaliseront de plus en plus dans l'espace pour sortir de l'attraction terrestre et de moins dépendre de ses ressources.

Phase 2 expédition des éléments relatifs à la nouvelle implantation

Une fois la planète sélectionnée, on envoie une armée de robots pour repérer les endroits où s'implanter et analyser finement les conditions de vie. Des navettes spatiales destinées à une utilisation locale seront envoyées par cargo spatial avec des modules pour monter la station spatiale qui sera assemblée sur place, le tout servira à déployer une base sur la planète si elle est de type tellurique

Phase 3 assemblage sur site de l'infrastructure de la station spatiale

Toujours vrai dans tous les cas, la station spatiale se trouve à proximité de la planète cible mais ne sera pas sous influence gravitationnelle , l'environnement reste identique et connue à part l'influence du soleil qui changera selon sa distance.

Phase 4 installation de la base sur une planète tellurique

A l'image de Mars...

 

 

Un contrôle renforcé de l'ONU

L'ONU reste propriétaire des espaces conquis, l'organisation accorde des concessions aux exploitants ! 

Comme pour la Lune, Mars et les stations spatiales, L'ONU doit intervenir pour inventorier les espaces conquis et en posséder la propriété, Elle accordera des concessions aux pays désirants s'y implanter en formant des colonies internationales. 

La conquête reste internationale, des colonies internationales peuvent être créées, elle ne dépendent pas de pays en particulier mais respectent les investissements réalisées qu'ils soient issus d'intérêts privées ou nationaux.

C'est au niveau de la conquête du système solaire que de très gros empires peuvent menacer l'humanité !

Un empire ayant une très forte influence sur plusieurs planètes et stations spatiales peut vite devenir hors de contrôle de par les richesses qu'il peut accumuler grâce à l'exploitation des ressources du système solaire. L'ONU aurait alors beaucoup de mal à reprendre le contrôle de la situation. Mieux vaut éviter la formation de tels empires avant qu'il ne soit très difficile de leur faire entendre raison. 

 

 

L'évolution de la conquête du système solaire

Renforcer la protection de la Terre des agressions extraterrestres (astéroïdes...) c'est préserver le berceau de l'humanité

Disposer de stations spatiales suffisamment armées et réparties dans les endroits stratégiques du Système solaire (en périphérie et à proximité de notre planète) assurerait une meilleure protection. Les dinosaures l'ont payé très cher il y a 65 millions d'années, ils n'avaient pas les moyens de se défendre malgré leur grande taille pour certains d'entre eux ! Les humains auront plus de chance de s'en tirer grâce à leur technologie et leur intelligences'ils arrivent à anticiper au maximum.

Toutes les infrastructures créées lors de l'implantation des humains se développeront pour le commerce et le tourisme spatiaux

Il n'est pas question de tout recréer mais plutôt d'aménager l'existant pour permettre l'essor du commerce et du tourisme spatiaux. Les humains habitant dans ce périmètre pourront au moins une fois dans leur vie se rendre sur Terre pour un pèlerinage, la distance à franchir n'est pas encore trop énorme sauf pour la périphérie du système solaire qui mettrait la Terre à 10 ans de trajet selon les performances d'aujourd'hui. Ceci dit, la vitesse des vaisseaux va progresser...

Le système solaire servira de référence et de terrain d'entrainement à la conquête de la Voie Lactée

Toute l'expérience acquise sera précieuse pour s'attaquer à notre galaxie qui n'a rien à voir sur le plan des distances.

 

v1(18/09/19),v1.1(22/09/19),v1.2(06/10/19),v1.3(16/11/19),v1.4(22/11/19),v1.5(1/1/20), v1.6(7/9/21)