Un financement pas évident !

Un financement déjà loin d'être évident pour la conquête du système solaire !

Des dizaines de milliers de milliards de dollars d'investissements répartis sur un millénaire !

Impossible de lever un impôt dans tous les pays développés pour un tel financement, ce serait contre-productif et stopperait pour longtemps cette conquête. Le gros problème est l'avancement faramineux des fonds nécessaires pour en tirer des revenus (exploitation des ressources naturelles, tourisme, commerce spatial...).

Comment palier à l'absence de rentabilité durant les premiers siècles de la conquête ?

Comment justifier de telles dépenses sans retour sur investissement raisonnable, il ne s'agit pas ici du prestige d'une conquête théatrale (on fait quelques pas sur un sol vierge et on repart aussitôt) mais d'investir lourdement pour y rester.

Où trouver ce financement ?

Le budget de toutes les agences spatiales et privées ne suffisent pas pour un tel financement même sur un millénaire, ce genre de dépenses est loin d'être prioritaire pour la majorité de la population humaine qui pense avant tout à ses besoins quotidiens.

Quelques solutions existent !

Créer une nouvelle monnaie internationale réservée à conquête de l'espace

Cette monnaie servirait à financer une grande partie de la conquête, l'avantage est qu'elle ne toucherait pas à la viabilité des monnaies nationales en cas de coup dur et il y en aura problement durant ce millénaire. Il faut que sa gestion soit claire et limpide pour rassurer les investisseurs, les instruments de spéculation seront encadrés rigoureusement.

Proposer une bourse spatiale avec cotation des stations spatiales, des cargos spatiaux et des bases telluriques dans cette nouvelle monnaie

Cela devrait rassurer les investisseurs car la durée de vie de ces implantations humaines sera de plusieurs milliers d'années.

 

Quels revenus extraterrestres pour aller plus loin que le système solaire ?

Le tourisme spatial

Le tourisme est une source sérieuse de revenu tant que les trajets ne sont pas trop longs, les touristes ne doivent pas mettre plusieurs années pour se rendre à destination et en revenir. Les touristes seront d'abord des Terriens avant que d'autres humains nés ailleurs ne viennent grossir leur nombre.

Les multinationales privées

Les grandes entreprises seront certainement intéressées par le potentiel d'une conquête spatiale, leurs produits et leur technologie seront aussi appréciés par les humains qui vivent sur la Lune, sur Mars ou sur des stations spatiales. Leur présence participera largement au financement.

La vente de petits objets venant de la Lune, de Mars ou d'autres planètes...

 Cette vente pourrait rapporter gros ! Les Terriens seront friands de tout objet extraterrestre, il en faut pour toutes les bourses et pour tous les humains extraterrestres également, la Terre n'est pas le centre du monde.

L'extraction et le commerce de ressources gazières inépuisables pourraient être très rentables à long terme

Les planètes gazeuses peuvent renfermer des ressources inépuisables pour les humains à condition de savoir les exploiter et de les transporter, cela prendra beaucoup de temps avant d'être rentable.

La commercialisation de matériaux extraterrestres recherchés

Dans l'espace, il ya aura toujours des matériaux recherchés, reste à savoir comment les extraire et les transporter à bon port pour un coût ne mettant pas longuement en cause la rentabilité.

Comment assurer la rentabilité des investissements spatiaux sur plusieurs millions d'années ?

Plusieurs millions d'années seront nécessaires pour conquérir la Voie Lactée, la rentabilité de cette conquête n'apparaitra pas dès son début mais progressivement 

Les investissements initiaux seront colossaux avant que cette conquête ne devienne progressivement rentable, leur financement est primordial et mobilisera des dizaines de milliers de milliards de dollars rien que pour le système solaire (construction de bases spatiales, de bases (lunaire et martienne), de vaisseaux géants...). Plusieurs milliers de générations seront nécessaires pour implanter des millions de colonies humaines réparties sur toute la Voie Lactée. Le premier homme qui marchera sur Proxima B (l'exoplanète la plus proche de la Terre en ce moment) ne sera pas né sur Terre mais dans une colonie proche de cette exoplanète.

Vu les distances à franchir, cette conquête ne peut se réaliser que pas à pas, la rentabilité de chaque étape doit être préservée pour assurer le financement de la suivante... 

L'étape de la conquête de notre système solaire pourra financer celle qui commence à dépasser ses frontières et ainsi de suite... Une étape devra atteindre la rentabilité en plus ou moins longtemps,  de dizaines,centaines à quelques milliers d'années, tout dépend de l'environnement de l'implantation humaine et de ses capacités à s'adapter. 

Le financement colossal d'une étape ne peut être entièrement libre et hors de contrôle sous peine de voir la création d'empires spatiaux néfastes pour la paix et l'avenir de l'humanité 

Les distances sont tellement énormes au sein de la Voie Lactée qu'il est impossible de tout contrôler depuis un endroit unique, le déplacement de vaisseaux spatiaux est extrèmement long, même si dans quelques millions d'années leur vitesse n'aura rien à voir avec celle d'Apollo 11. Un  humain très riche et contrôlant plusieurs colonies pourrait s'autoproclamer "empereur"et créer une dynastie qui pourrait faire régner la terreur pendant des générations avant que l'ONU galactique ne puisse intervenir pour y mettre fin ! Par conclusion, le capitalisme financier tel que l'on connait aujourd'hui est trop dangereux car sans limites pour les intérêts privés, seul l'intérêt commun doit primer, représenté par l'ONU galactique.

v1(13/07/19),v1.1(25/08/19),v1.2(24/11/19),v1.3(3/12/19),v1.4(7/01/20),v1.5(14/1/20),v1.6(29/02/20)