Comment voyager dans la galaxie ?

Des transports spatiaux et des autoroutes spatiales propres

L'écologie spatiale ne doit pas être mise de côté, les vaisseaux doivent viser le zéro déchet lors de leur trajet, ainsi que les implantations humaines. Le vide qui permet d'aller à des vitesses importantes doit rester vide pour la sécurité des vaisseaux et de leurs occupants

L'impact de déchets sur la coque des vaisseaux spatiaux peut avoir des conséquences fâcheuses voire même fatales

La pollution spatiale devient un problème de sécurité pour les vaisseaux se déplaçant très rapidement. Les réparations feront trop perdre de temps et peuvent provoquer des engorgements par l'immobilisation.

Pas concevable de naître et mourir de vieillesse lors du même voyage !

Aucun humain ne pourra naître et mourir de vieillesse lors du même voyage

Sous peine de perdre la raison et de compromettre l'objectif de la mission, un humain ne pourra passer toute sa vie à voyager, il pourra naître durant le trajet et bénéficier de l'éducation des adultes pour terminer le trajet et construire une colonie spatiale. Il pourra mourir de vieillesse à bord du vaisseau s'il embarque étant déjà relativement âgé.

Les voyages spatiaux ne pourront durer plus d'un tiers de l'espérance de vie de l'humain ! Il faut penser au retour en cas de coup dur....

 

Pas de voyage sur de trop longues distances

Un trop long voyage peut finalement faire perdre du temps !

Imaginons Apollo 11 voulant aller sur l'exoplanète Proxima b sans s'arrêter, il devrait mettre 100 000 ans environ pour parcourir les 4,2 années-lumière qui séparent Proxima de la Terre. Il ne bénéficiera pas d'évolution technologique au cours de ce voyage sans interruption.

Au cours de la durée de ce voyage beaucoup d'avancées technologiques vont apparaître sur les autres vaisseaux, les plus modernes iront beaucoup plus vite et pourraient même arriver plus tôt en partant plus tard qu'Apollo 11.

 

L'information bloquée par la vitesse de la lumière ?

L'information transmise bloquée par la vitesse de la lumière ?

Selon l'avancée actuelle de notre science, ce serait le cas  ! Vu les distances à parcourir (souvent en années-lumière) entre les planètes de notre galaxie, la vitesse de la lumière n'est pas suffisante pour assurer la pertinence de l'information reçue, elle ne sera plus d'actualité une fois à destination.

Les distances au sein de notre galaxie (cent mille à un demi-million d'années-lumière de diamètre) nous limite à faire de l'observation astronomique, pas de la transmission d'information pertinente 

Cette unité qui mesure les distance montre qu'elles sont incompatibles avec la transmission d'information. Impossible par exemple de coordonner une flotte de vaisseaux galactiques à distance, le temps de réaction est trop long...

C'est un frein à l'expansion de l'humanité !

v1(8/05/19),v1.1(24/07/19),v1.2(5/1/20),v1.3(9/1/20), v1.4(15/1/20)