Blog Philippe Ortolan

Le plan Retraite responsable

Plan Retraite responsable : redresser la France est l'affaire de tous !

Pas de tabous, même si c'est politiquement incorrect de demander des efforts aux retraités qui ont déjà trimé toute leur vie, ils méritent leur retraite ! Mais la santé de la France est l'affaire de tous...

Mon constat :

Les 15 millions de retraités doivent être mis à contribution pour réduire le déficit des retraites : ils doivent aussi contribuer plus largement.

La France vieillit : le rapport entre le nombre d'actifs par retraités diminue : cela ne va pas dans le bon sens , la charge sur les actifs va devenir trop lourde, ils ne pourront plus payer les retraites

Les réformes successives sur les retraites sont trop peu efficaces pour lutter contre l'endettement : logique, ces réformes sont impopulaires et pèsent donc sur le vote des actifs qui ont peur pour leur future retraite et des retraités eux-mêmes qui sentent que leur tour viendra...

Le contenu :

Faire des économies : l'uniformisation des systèmes de retraite: cela pour compenser la baisse des cotisations sociales patronale et salariales, il n'est pas pas concevable de continuer à supporter la complexité de l'ensemble des systèmes.

Adapter en continu le montant des pensions (régime de base et complémentaire) par rapport aux cotisations sociales :  une galère sur le plan du pouvoir d'achat des retraités, mais c'est un gage d'avenir pour les retraites...

La fin de l'augmentation de l'espérance de vie en pouvant mourir dignement à partir de 80 ans pour ceux qui le souhaitent et quel que soit leur état de santé, c'est un choix responsable et digne ! Certains ne veulent pas se voir dépérir petit à petit et jugent avoir fait leur temps... Certains ne veulent pas être à la charge de leurs enfants qui ne roulent pas sur l'or, d'autres veulent laisser un héritage à leurs enfants plutôt que de le laisser aux maisons de retraite médicalisés quand leur retraite ne suffit pas.

Quelques observations :

Les plans MDIM (maitrise des dépenses incompressibles des ménages) atténueront légèrement les effets de la baisse des pensions.

La baisse du pouvoir d'achat des retraités  aura un impact sur la croissance et sur la pauvreté :

  • C'est logique, les retraités consommeront moins et la croissance en pendra un coup. Ceux ayant une petite retraite seront les plus touchés par cette réforme le risque d'appauvrissement est fort...

L'aménagement de la fin de vie est un sujet tabou et explosif qui va nécessiter beaucoup d'adaptation de notre mentalité sous peine d'incompréhension... 

Les Français ne sont pas préparés, ils ont toujours dans l'esprit l'augmentation de l'espérance de vie et du confort des retraités, mais beaucoup commencent à se poser des questions...

Très difficile et dangereux à appliquer sur le plan politique :  Il faut de nouvelles méthodes pour expliquer, calmer et réexpliquer l'enjeu de cette réforme, la démocratie consultative est un bon moyen d'y parvenir... 

Sur le plan humain, je n'aime pas cette réforme : mais a-t'on vraiment le choix pour l'avenir de nos enfants ?

v1.2((21/09/14), v1.3(15/09/15),v1.4(02/02/19),v1.5(06/05/19)