Blog Philippe Ortolan

Le social

Le système social français est devenu trop cher par rapport à l'état de notre économie !

Si j'étais vraiment riche, je dirais qu'il y en a trop de social ! Si j'étais vraiment pauvre, je dirais qu'il n'y en a toujours pas assez !

Je dirais tout simplement qu'il n'est plus adapté à économie de mon pays face à la mondialisation ! Alors garder le même niveau de protection sociale tout en réduisant son coût serait l'idéal...

Je crois que l'on ne peut pas tout avoir car la France a perdu la bataille de l'innovation et de l'investissement face à l'Asie qui concurrence directement nos produits !

Cecit dit, le contexte du capitalisme financier qui met en avant la rentabilité à très court terme avec tout ce qui va avec (l'instantanéité de la compétitivité et du profit) va plutôt nous plomber en trouvant que le pays ne se réforme pas assez vite ! Il faut vraiment sortir de cette spirale infernale !

Quelles pilules à faire prendre aux Français ?

Le plan "Refondation du travail", c'est redynamiser le marché du travail et réduire son coût :

Leur dire la vérité et surtout les associer à la réduction de leur confort social !

Le plan "Refondation du Travail" va s'atteler à la redynamisation du marché du travail et à la réduction du coût du travail, une tâche gonflante pour les salariés mais vitale pour la compétitivité de nos entreprises et par ricochet pour nos emplois.

  • Renforcer l'agilité professionnelle et la formation des salariés, revenir aux 40 heures payées 35 et j'en passe ! Que du bonheur en perspective !
  • Malheureusement il faudra bien passer par là !

C'est pas tout ! Faudra aussi réduire les dépenses sociales de façon à ne pas compromettre le retour à l'équilibre des finances publiques...

Améliorer la compétitivité des entreprises passe par la réduction des charges sociales, le problème est que la France ne peut plus s'endetter pour compenser ce manque à gagner pour financer notre protection sociale.

Quelques exemples :

Le plan "Retraite responsable"

  • Le plan Retraite responsable : Les retraités doivent participer à l'effort de la nation pour redresser la barre, tout le monde est concerné,pas seulement les actifs qui ne pourraient pas à eux seuls supporter le fardeau.

Le plan "Aides sociales responsables"

  • Le plan Aides sociales responsables lui va réduire légèrement les aides sociales diverses comme les allocations familiales et les aides aux logements, cette réforme est dure car c'est une réduction de l'assistanat, il revoit également notre politique de natalité...

Le plan "Eco santé"

  • Le plan Eco santé : il s'agit de réduire les dépenses de santé tout simplement tout en essayant de préserver le capital humain (surtout les jeunes et les actifs).

On peut compenser partiellement la réduction des dépenses sociales en maitrisant mieux les dépenses incompressibles des ménages

Maitriser ces dépenses est vital pour dégager du pouvoir d’achat aux Français, l’Etat doit faire un peu d’interventionnisme pour contrôler ces quatre principaux secteurs qui ne peuvent être laissés librement dans les mains du capitalisme financier.

Les plans MDIM (Maitrise des Dépenses Incompressibles des Ménages) vont compenser partiellement la perte du confort social engendré par les plans précédents (Refondation du Travail,Retraite responsable,Aides sociales responsables)

Quatre principaux secteurs sont concernés :

Le plan "MDIM logement"

  • Le plan MDIM logement: Il s'agit d'encadrer le loyer et du prix de vente du m² sur le territoire (sauf cas particuliers), l'objectif principal est de dégager du pouvoir d'achat en limitant le coût du crédit (ou du loyer) à 20% des revenus mensuels du ménage.

Le plan "MDIM alimentation"

  • Le plan MDIM alimentation : renforcer la traçabilité dans tous les cas et l'encadrement des prix et des marges pour certains type de produits alimentaires, cela permettra d'afficher des prix raisonnables  pour ceux dont le pouvoir d'achat est faible.

Le "plan MDIM énergie"

  • Le plan MDIM énergie : ce secteur est stratégique pour le pays, son encadrement par l'Etat est requis (nationalisation ou plutôt réglementation sévère), l'Europe a également un rôle vital à jouer pour peser face aux grandes puissances.

Le plan "MDIM transport"

  • Le plan MDIM transport : L'Etat reprend la main sur les sociétes de transport ayant un monopole national (SNCF) ou local (RATP...) , de concessions d'autoroute sur le territoire nécessite un encadrement serré sur les investissements et sur le prix du km facturé aux Français

Retour au menu précédent

v1.3 (21/09/14), v1.4(18/09/15), v1.5(09/08/17)