Philippe Ortolan

L'Europe indispensable à la France

La politique européenne est vitale pour la France et aussi pour ses réformes.

La France ne peut seule rivaliser économiquement contre des géants comme la Chine et les USA...La France a donc besoin de l'Europe et de développer sa cohérence, son avenir est très fortement liée à la zone euro.

Sans la BCE et l'euro, nous serions certainement déjà en mauvaise posture pour emprunter sur les marchés...Bref, nous avons besoin d'un Europe forte comme elle a besoin de pays européens en bonne santé !

Une coordination économique européenne est vitale pour assurer l'avenir à moyen et à long terme de l'Europe, les grands groupes industriels se doivent d'adopter une stratégie européenne avant une stratégie mondiale...

L'Europe politique progresse trop lentement , le danger n'est pas écarté !

  • Mais c'est encore trop long, les résultats ne sont pas aux rendez-vous face à la violence de cette crise économique  et de l'austérité pas forcement inutile qui a suivi...
  • La Grèce a été sauvée mais pour combien de temps ? Le QE de 1100 milliards et le plan Juncker arrivent enfin , tard peut-être mais enfin quand même ...
  • Une situation grave pour l'avenir de l'Europe : le résultat des élections européennes 2014 n’est pas vraiment en faveur de l’Europe dans son état actuel , trop de vote pour les partis nationalistes
  • La victoire de partis nationalistes en France , en Angleterre et au Danemark montre à quel point l'Europe a déçu économiquement et ne protège pas suffisamment les Européens...
  • A part les Allemands qui semblent se contenter de sa forme actuelle, le rejet a été moins fort chez eux !

Le plan PARE (Plan D'Austérité-Relance Européen) est une planche à billet doublée d'un plan d'austérité pour la zone euro

  • Le plan PARE est nécessaire, la France avait eu droit en 2008 a un plan de relance , il a fait du bien sauf peut-être pour les finances publiques…
  • Aujourd’hui, la France n’a plus les moyens de refaire la même chose, elle serait pénalisée par les marchés financiers en agissant seule… c’est au niveau de l’Europe (ou plutôt de la zone euro) que l’on peut relancer les investissements donc la croissance.
  • Les banques avaient déjà eu deux prêts de 500 milliards,  il n'y a pas très longtemps...
  • Ceci dit ,la zone euro a progressé en 2015, le nouveau QE de 1100 milliards lancé par la BCE et les 315 milliards du plan Juncker devraient donner un ballon d’oxygène...
  • Mais ce dernier compte trop sur l'effet de levier, un principe propre au capitalisme financier, pas sûr que les capitaux privés suivent pour des investissements non rentables à court terme !
  • Alors pourquoi pas au moins 1000 milliards d'euros au moins pour l'économie réelle de tous les pays de la zone euro...

Promouvoir encore plus l'image de l'Europe :

  • Actuellement, la zone euro n’a pas la bonne image qu’elle devrait avoir, on le voit avec la poussée des partis extrémistes lors de la dernière élection européenne.
  • Malheureusement, ce phénomène s’est amplifié, les résultats d’élections nationales (Grèce et France …) le prouvent..
  • L'europhobie se développe, il faut l'arrêter en expliquant le rôle de la zone euro et en motivant les Européens, " l'Union européenne fait la force" 

Retour au menu précédent

 v1.4(21/09/14),v1.2(08/12/14), v1.3(31/03/15), v1.4(16/09/15)