L'ONU solaire !

L'ONU solaire accordera des concessions pour la conquête de nouveaux territoires dans l'espace

Le système des concessions accordées par l'ONU entrera véritablement en fonction avec la conquête spatiale pour éviter les conflits entre les pays conquérants

La lune devrait être la premier satellite à disposer de ce mécanisme, l'ONU attribuera des concessions aux pays qui le souhaitent en fonction de leur capacité à y aller s'installer. Ce satellite étant vierge de toute implantation humaine ce sera plus facile à mettre en oeuvre.

L'ONU deviendra le propriétaire des autres planètes du système solaire (autres objets y compris) et de leurs richesses énergétiques, le système de concessions aura tout son sens lors d'une conquête d'éléments vierges pour éviter les conflits de territoire entre les pays qui auront donc des concessions pour leurs activités.  

L'ONU aura à gérer des conflits relatifs à l'indépendance voulue par certaines colonies suffisamment autonomes et développées

Une opération d'indépendance aura plus de chance de réussite avec le système de concessions de l'ONU, elle pourra mettre plus de pression sur les belligérants pour trouver une solution pacifique. 

 

L'évolution de l'ONU dans l'étape 2 (conquête du système solaire) de la feuille de route de l'humanité

Tout objet céleste conquis par les humains ou créés par eux appartiendront de fait à l'humanité, donc à l'ONU qui proposera des concessions aux exploitants potentiels

L'organisation en tirera une source de revenus qui financera une partie de ses dépenses de fonctionnement.

L'ONU assurera le contrôle des ressources minières, alimentaires et énergétiques

Eviter au mieux le gaspillage et la surexploitation de ressources terrestres et extraterrestres quand les humains se seront installés sur d'autres planètes de notre galaxie. Cela parait impossible vu la distance énorme entre ces planètes, mais il faut éviter que les 

Ces ressources exploitées sous forme de concessions pourront être gérées par des intérêts privés !  Ils géreront l'exploitation quotidienne et leur commercialisation sans pour autant décider de toute la stratégie. L'intérêt commun primera avant les intérêts privés, charge à l'ONU de le faire respecter.

Le même exploitant pourra gérer des ressources situées sur des planètes différentes (ou stations orbitales) à portée de cargos galactiques !

Pourquoi pas ? Aujourd'hui cette possibilité n'existe pas mais dans les prochains millénaires ce sera surement le cas, un exploitant disposant de cargos galactiques pourrait exploiter plusieurs planètes (ou même gros astéroïdes) pour réduire les coûts d'extraction et de transformation.

Il ne pourra y avoir de monopole sur l'exploitation d'une ressource !  Trop dangereux de laisser s'implanter un monopole qui pourrait imposer ses intérêts privés sur l'approvisionnement, l'ONU aura à surveiller et à casser toute forme de monopole. 

Idem pour la bourse du patrimoine spatial, elle sera appliquée aux objets célestes et aux créations humaines comme les stations spatiales

Donner de la valeur est toujours intéressant ! On cote bien les créations humaines sur Terre, le faire dans l'espace est par conséquent tout à fait acceptable !

Mais pas question de laisser se créer des empires spatiaux de toute nature qui deviendraient largement hors de contrôle, L'ONU se chargera d'éviter leur formation et de lutter contre

Cela nuirait aux intérêts de l'humanité en permettant même un retour à l'esclave de populations les plus faibles technologiquement parlant. 

v1(25/08/19),v1.1(01/09/19), v1.2(19/11/19), v1.3(6/1/20),v1.4(8/1/20),v1.5(14/1/20),v1.6(29/02/20),v1.7(9/9/21),v1.8(18/06/22),v1.9(02/11/22)