Anonyme mask 1587566 340

L'anonymat va finir par tuer les réseaux sociaux

Sur les réseaux sociaux, on peut trop facilement discuter à visage masqué !

Si les internautes devaient tenir toutes leurs discussions en ligne dans la rue, ce serait sujet à des bagarres à ne plus en finir. Même pas 10% des propos violents tenus sur les réseaux sociaux ne peuvent l'être en réel ! L'anonymat sur les réseaux sociaux renforce le caractère d'impunité des auteurs de propos violents, racistes… Ce que l'on ose pas dire en face de quelqu'un, on le dit de façon anonyme sur les réseaux sociaux, c'est moins risqué.

L'anonymat renforce aussi le pouvoir de manipulation à distance.

Comme il ne peut exister de traçabilité facile à utiliser pour les internautes (seul les fournisseurs d'accès internet et les administrateurs de plateformes de réseau social en disposent), on ne peut malheureusement que croire trop facilement ces manipulateurs qui ne pourraient avoir autant de succès dans la rue. Mais la fin de l'anonymat ne suffirait pas, tous les posts et commentaires devraient afficher leur provenance géographique, cette traçabilité accrue permettrait aux internautes de se méfier par exemple de certains commentaires venant de l'étranger…

"Trop de liberté tue la liberté", l'anonymat pourrait devenir le fléau des réseaux sociaux.

Toujours trop de posts (ou commentaires) inaceptables car antisémites, racistes, violents... Ils entretiennent un climat de tension, de violence sur internet qui n'existait pas avant l'arrivée des réseaux sociaux. A partir du moment où l'on se sait pas d'où vient le danger à cause de l'anonymat, on peut être tenter de renforcer le contrôle pour finalement arriver à un internet trop "policier".

Mieux vaut prévenir en supprimant l'anonymat que de devoir sanctionner !

De toute façon le véritable anonymat n'existe pas dans le numérique, ceux qui croient pouvoir passer à travers les mailles du filet pour se permette n'importe quoi se trompent, tout dépend des ressources et du bon vouloir des organismes qui contrôlent l'internet. Supprimer les pseudos aurait l'avantage de discuter à visage découvert, ainsi la tentation de se "lâcher" est moindre.