Les clés de l'agilité

Quelles pourraient être les clés de l’agilité professionnelle du salarié ? En voici quelques-unes…

Clé  1 : Une bonne adaptabilité et surtout sa rapidité d’exécution

  • Développer ses capacités d’adaptation permet  d’évoluer plus efficacement ou de mieux rebondir en cas de coup dur.
  • La peur du changement diminue ainsi que sa résistance, le salarié serait donc susceptible  d’augmenter sa mobilité potentielle…
  • Quant à la rapidité d’exécution, elle est de plus en plus essentielle dans un monde où l’instantanéité a pris le dessus. 

Clé 2 : Une bonne lecture de son environnement professionnel

  • Pour prendre la bonne direction, il faut commencer par savoir où l’on veut aller puis connaitre son environnement !
  • Comme une entreprise qui va essayer de coller aux besoins de ses clients, le salarié va essayer de coller aux besoins des entreprises sans avoir à les contacter.
  • L’information pertinente et fiable devient cruciale, il s’agit d’avoir la météo le plus fiable possible de chaque métier et de chaque secteur d’activité.
  • Surtout que le salarié pourrait être amené à poursuivre de front plusieurs carrières professionnelles pour mettre du beurre dans ses épinards.

Clé 3 : Une bonne gestion de  ses propres capacités

  • L’agilité n’est pas synonyme d’instabilité ! Trop de changement tue le changement…
  • Les félins sont réputés agiles, mails ils savent économiser leurs forces en dormant quand il fait trop chaud.
  • Au salarié de comprendre et de savoir se reposer quand il le faut pour éviter la fatigue nerveuse  ou même le burnout qui ne doit pas être un tabou.
  • Capitaliser l’expérience des autres peut s’avérer très judicieux  pour guider l’ensemble des salariés vers l’équilibre donc vers  la performance.

Clé  4 : Développer et maitriser le réseautage digital

  • Etre performant sur les réseaux sociaux  va devenir primordial pour exister face aux mécanismes de l’e-recrutement. Cette révolution RH numérique demandera de gros efforts d’adaptation aussi bien aux candidats qu’aux recruteurs.
  • Les conseils et la formation à ces techniques pourraient donner de bons résultats, les candidats doivent arriver à afficher leur « personnalité numérique » sans sous-évaluation ou surévaluation.

Clé 5 : l’entretien  de son agilité et son amélioration continue

  • Comme une voiture, l’agilité s’entretient pour ne pas perdre en performance.
  • Mais ce n’est pas tout, il faut viser l’amélioration continue  de façon à de pas se laisser distancer et aussi à ne pas tomber dans le piège du confort durable qui finit par endormir les capacités…

Clé 6 : Savoir décider sans regretter ses choix

  • Si le salarié cherche continuellement à prendre les bonnes décisions, il passera son temps à chercher la meilleure voie pendant que les autres progressent réellement.
  • Le « droit à l’erreur » est primordial surtout que l’agilité permet de rebondir plus vite !

Retour au menu précédent

v1 (04/10/15)