Rétroplanning du projet RESUNI

Pourquoi un rétroplanning par rapport aux JO 2024 de Paris ?

Les JO 2024 seront un formidable tremplin pour promouvoir un projet de réseau social universel à un milliard d'utilisateurs, l'idée d'être prêt pour atteindre ce cap grâce à cet évenement planétaire est ambitieux, mais pourquoi pas envisageable !

Les JO se déroulant en France, un des pays fondateurs de l'Europe, le projet RESUNI aura plus de chance de pouvoir signer un partenariat avec les organisateurs des JO.

Mais il faudra être prêt et ce rétroplanning donne tout son sens à cette aventure, impossible n'est pas européen...

2018 : Promotion du projet RESUNI

Ce projet est un peu de la science-fiction en voulant s'affirmer directement concurrent de Facebook, Twitter et Snapchat ! Personne pour le moment n'a réussi ce challenge de créer un géant du numérique en Europe.

L'objectif principal : gagner en crédibilité sur le plan européen

La promotion du projet RESUNI sera longue et difficile pour gagner en crédibilité ! La liste des obstacles à franchir est longue et fastidieuse.

La première étape sera cruciale : convaincre tous les acteurs potentiels de participer à cette aventure

Le maitre mot est de convaincre ! Convaincre quelques startupers français de créer la startup française du consortium, convraincre l'Etat de l'utilité de l'écosystème "Europ Tech", convaincre d'autres startupers européens de se lancer en créant une startup membre du consortium par pays, convaincre les autorités européennes et des autres Etats européens de faciliter la naissance de cette organisation.

Avec de la chance et de la persévérance, ça pourrait le faire ! Mais cela peut prendre plusieurs mois

Une étape parallèle : Préparer la création de la startup française, d'une startup européenne, de l'écosystème Europ Tech et du consortium 

Je la porterais seul pour le moment, mon espoir est de partager les efforts le plus tôt possible pour avancer plus vite.

 

2019-2020 : Constitution du consortium, de ses startups membres et réalisation des MVP

Création de l'écosystème "Europ Tech"

Un prérequis pour avancer plus vite mais pas vital pour la naissance du consortium à partir du moment où au moins deux startups européennes souhaitent le créer. La volonté et le courage feront le reste...

Création de la startup française 

Elle devrait logiquement être la première startup du consortium a être créée, le porteur du projet étant français ! Elle aura la lourde tâche d'affronter le plus d'obstacles (promotion du concept en Europe, création du consortium...) par rapport aux suivantes.

Création d'au moins une deuxième startup européenne pour former le consortium RESUNI

Après la startup française, la création de la deuxième startup européenne est nécessaire pour initialiser le consortium européen, d'autres pourront venir la rejoindre dans la foulée, plus il y aura de startups, meilleure sera la conquète du marché. Entre quatre et six startups serait l'idéal.

Démarrage des MVP (prototype destiné à évaluer le concept)

La particularité du consortium de startups, c'est d'avoir plusieurs MVP, c'est à dire un par startup ! De par leur autonomie, les startups auront une performance differente et un design personnalisé pour mieux atteindre leur cible lors du démarrage. Le point commun des MVP serait plutôt leur squelette et l'ingéniérie logicielle.

Le résultat des MVP sera important à analyser pour corriger le tir si nécessaire par rapport aux attentes des internautes.

Après la phase MVP, viendrait le temps de la conquète des 300 millions d'internautes en Europe de l'Ouest

Ce serait l'occasion de renforcer la cohésion du consortium en corrigeant les éventuelles dérives qui feraient perdre du temps aux startups membres, l'objectif est d'avoir une pénétration correcte et de la comprendre avant de s'ouvrir à l'international.

2021-2023 : Ouverture à l'international

Le RESUNI se développera à l'extérieur des frontières européennes avec l'aide de joint-ventures si besoin.

L'esprit du RESUNI doit perdurer , c'est à dire son caractère multiculturel pour mieux servir les internautes de culture différente et éviter ainsi le design monolitique souvent utilisé à bon escient par le pionnier.

2024 : JO de Paris et fusion des startups fondatrices du consortium en une SA

Profiter de la popularité des JO pour promouvoir le RESUNI et atteindre le milliard d’utilisateurs

C'est une occasion unique de promouvoir à l'échelle planétaire le RESUNI, les JO touche quasiment tous les pays et la couverture des médias est elle aussi gigantesque, l'idéal serait de négocier un partenariat avec l'organisateur des JO.

Après les JO, le moment sera venu de fusionner les startups du consortium pour former un géant du numérique

Les équipes dirigeantes des startups se connaitraient suffisament depuis au moins 4 ou 5 ans pour passer à un niveau supérieur en désignant l'équipe qui prendra la tête.

Une opération difficile et complexe de pousser l'intégration des équipes, mais leur collaboration préalable dans le consortium sera un atout.