Meute

Startups : Chassez en meute face à un géant !

MeuteAujourd'hui, une startup a du mal à se développer face à un géant de l'internet en le concurrençant directement sur son marché ! Pourtant ce n'est pas impossible en faisant preuve d'innovation et d'une bonne lecture des attentes des internautes. Mais dans le cas de Facebook,aucune n'y est parvenue pour le moment à moins de se contenter d'un marché de niche qui n'intéresse pas encore ce géant.

Alors pourquoi ne pas essayer de chasser en meute ? Cette organisation inhabituelle (les startups sont plutôt individualistes) regrouperaient les startups partageant le même projet et souhaitant collaborer au sein d'un consortium sans se priver de toute leur autonomie. Leurs produits n'auraient pas les mêmes fonctionnalités et le même design, mais partageraient un socle identique disposant d'une banque de composants limitant les redondances et favorisant les économies.

Résultat une personnalisation de l'offre plus poussée ! Très avantageuse pour mieux répondre aux attentes des internautes qui ne sont pas identiques. Ainsi, on pourrait opposer à Facebook plusieurs réseaux sociaux aux looks différents mais avec une base commune d'utilisateurs et des données partageables.

Le consortium de startups de nationalité différente est encore plus performant pour suivre les attentes d'utilisateurs de culture différente ! En Europe, les Allemands ne réagissent pas comme les Français ou comme les Espagnols... L'aspect multiculturel de ce consortium renforcera la personnalisation des offres en fonction de leur pays natif. 

Plusieurs startups d'un consortium attaquant un grand marché comme celui des USA sont plus efficaces qu'une seule ! La croissance sera plus rapide pour les startups du consortium qui peuvent mutualiser certains de leurs efforts et bénéficier d'investissements plus importants, l'union fait la force.

En résumé, on pourrait se demander pourquoi cette organisation de startups sous forme de consortium n'est pas utilisée ! Pour le moment, elle n'est pas dans l'ADN des startups qui restent trop individualistes en préférant se faire la guerre entre elles plutôt que de progresser ensemble face à un géant.