la fusion

La fusion des startups du consortium : la dernière étape pour former un futur géant !

la fusionLa création d'un consortium européen de startups n'est pas une finalité mais plutôt une étape pour créer un futur géant du numérique. Regrouper des startups européennes et de nationalité différente en consortium est très difficile à réaliser, elles n'ont pas pour habitude de collaborer sur le même projet mais plutôt de se faire une concurrence sauvage. C'est la loi du plus fort, le monde des startups est impitoyable !

Et pourtant, si on arrivait à  regrouper celles qui partagent le même projet tout en préservant leur autonomie de fonctionnement et leur dynamisme, elles pourraient mettre en commun des ressources pour conquérir plus rapidement le marché européen et rien n'empêche d'aller plus loin...

Le consortium n'est que le premier étage qui sert au décollage comme pour une fusée, les startups membres vont pouvoir fusionner pour après 4 ou 5 ans de fonctionnement pour ne former qu'une seule société et faciliter ainsi l'introduction en bourse. La logique veut que les équipes des startups membres les plus performantes au moment de la fusion soient mieux représentées dans la nouvelle entité.

Le futur géant ne devrait avoir de problème pour constituer sa nouvelle équipe dirigeante, les candidatures de qualité venant des anciennes startups membres ne manqueront pas, elles auront les compétences et l'expérience dans les domaines relatifs à leur activité commune.