humanoid

L'humain n'est pas un humanoïde, le marketing doit en tenir compte !

humanoid« Analyse les données passées pour prédire le futur ! », cet extrait de l’article « Data, réseaux neurosciences : les outils du marketeur » des Echos me fait réagir dans le sens où il n’est pas très bon de TROP vouloir prédire le comportement humain pour mieux anticiper ses besoins. 

Il existe un juste milieu à ne pas dépasser car l’humain n’est pas un humanoïde, il ne se laissera pas embarquer dans une situation où les produits (ou services) proposés par le marketing IA correspondent trop souvent à ses souhaits.

Son flair lui fera ressentir qu’il se fait embarquer dans une situation plutôt ennuyeuse, il s’en lassera et finira par se détourner des produits de cette publicité trop « facile » où il n’a plus d’efforts de recherche à fournir.

Je n’aimerais pas que l’on me propose en permanence des produits que j’utilise et dont je sais qu’il ne m’en restera plus bientôt, la vie va devenir trop ennuyeuse…

Mon idée est que le consommateur doit rester maître de son comportement, c’est plutôt au consommateur de dicter ses souhaits à l’IA qui se chargera de faire les recherches pour lui !

On pourrait appeler cela, le « ClientBot », un bot spécialisé au service exclusivement du client qui pourrait fonctionner avec une part de hasard pour sortir de l’ordinaire.