Social media

Comme attendu, le projet RESUNI est "impossible" à démarrer pour le moment !

Social mediaAujourd’hui, vouloir concurrencer Facebook est plutôt de la science-fiction ! Aucun startuper ne va s’y risquer ouvertement… Ce sont plutôt les médias qui aiment raconter de belles histoires en extrapolant les ambitions de quelques startups qui occupent un marché de niche (comme les réseaux sociaux spécialisés de proximité ou de partage…).

Ces startups ont du mérite !

Mais il en faut encore beaucoup plus pour augmenter les chances de réussite, la casse étant malheureusement trop importante face à un géant. En général plus de 90% des startups ne survivent pas 5 ans et alors ! L’important reste d’essayer quoi qu’il arrive et de convertir l’échec en échec constructif pour pouvoir recommencer…

Le consortium de startups du projet RESUNI est mille fois plus difficile à démarrer qu’une startup classique !

Il s'agit de créer non pas une seule startup, mais plusieurs de nationalité différente et qui souhaitent partager leurs efforts. Ce n'est pas encore dans l'ADN des startupers ! Pourtant, je continuerais de croire en ce projet de réseau social universel et de le placer en concurrent direct de Facebook. Un consortium de startups est plus complexe à initialiser, mais offre plus de capacité de conquête du marché grâce à la chasse en meute de ses startups membres face à un géant.

Imaginer la chasse en meute grâce à un nouvel écosystème de startups « l’Europ Tech » !

On n’a pas tout essayé face aux GAFA ! L’Europe a les moyens de le faire, il reste à innover au niveau de l’écosystème des startups pour pousser les startups européennes à s'unir au sein d’un consortium européen. Ce serait plus judicieux que de gaspiller leur énergie à se faire une concurrence sauvage et souvent mortelle face à un géant qui ne leur fera pas de cadeaux.

Le plus difficile sera de modifier l'ADN des startupers pour leur faire accepter le principe de la chasse en meute face à un géant !