Drapeau fr origine france fr site officiel moyen

Mais de quoi a besoin la France ? Episode 2

Les gains de productivité non compensés par des investissements durables nuisent à l'emploi de demain et au moral des consommateurs.

La mondialisation ne peut être responsable à elle seule de la situation économique de la France qui ne crée pas assez d'emploi ! Les gains de productivité ont détruit des millions d'emplois qui n'ont pas tous été remplacés en l'espace de 30 ans.

Si on avait pas eu ces gains depuis la révolution industrielle , on en serait toujours resté à l'agriculture et l'élévage traditionnels et incapables de nourrir les grandes métropoles d'aujourd'hui.

Mais le problème est que pendant ces dernières années, le progrès technique a contribué à détruire plutôt qu'à créer de l'emploi, contrairement aux révolutions technologiques du passé. Ceci dit , les gains de productivité sont vitaux pour préserver la compétitivité des entreprises, sans eux elles auraient déjà mis la clé sous la porte depuis bien longtemps...

Le manque d'investissement à long terme pourrait largement expliquer ce déficit de création d'emploi, c'est bien connu, les investissements donnent vie à nos emplois de demain, mais encore faut-il avoir la volonté d'investir et d'innover à long terme, sachant que les résultats tardent toujours à venir !

Mais la Finance ne peut attendre, elle fonctionne dans l'immédiateté ! Elle a donc absorbé une partie des investissements, car les marchés controlent les grandes entreprises, c'est du vol de l'avenir à long terme des Humains ! Les entreprises n'ont plus le temps d'investir à long terme sous peine d'être pénalisées.

Les consommateurs sont aussi responsables ! Ils en veulent toujours plus et toujours plus vite, le cycle d'évolution des produits a sacrément accéléré, ils ne regardent pas les méthodes de fabrication, ils se préoccupent plutôt de la disponibilité et du prix compétitif, ils ne veulent plus attendre et jugent les entreprises par rapport à leur capacité d'innovation à court terme.

Les responsables politiques sont aussi responsables car promouvoir de grands projets nécessitent de demander à leurs électeurs d'attendre les résultats, ce qui n'est jamais évident pour leur réélection... Pourtant, il y a eu des réussites européennes comme Airbus qui est le fruit d'une volonté politique et des entreprises concernées dans la durée, mais évidemment il faut quelques années et tolérer quelques échecs pour y arriver...

Bref, le monde occidental est malade de son succès planétaire, son mode de consommation basé sur la quantité et l'immédiateté provoquent des bulles (batiment, production..) en l'absence d'investissements durables privés et publics  et de volonté politique commune.

Tout n'est pas perdu, le comportement des consommateurs est la clé de tout ça ! Il influe largement sur les entreprises donc sur la Finance et sur les responsables politiques, un consommateur responsable peut changer la donne, il peut prendre conscience des enjeux économiques et sociaux comme par exemple se tourner vers les entreprises les plus responsables ( production locale, personnalisable et gains de productivité maitrisés...) !

Suite au prochain épisode