Blog

La rénovation politique avec Alain Juppé !

La France a besoin d’un président capable de lancer une rénovation politique à l’image d’Alain Juppé !

Après le Brexit, la victoire incroyable de Donald Trump montre que l’Occident est en panne d’espoir sur le plan politique et se retrouve sous la menace du populisme et du nationalisme !

Face à ces avertissements sévères, la France a besoin d’un président rassembleur et capable de susciter l’adhésion à cette rénovation politique vitale pour éloigner le spectre de la victoire ...surprise de la candidate FN en 2017 !!

L’erreur serait d’alimenter le divorce entre le peuple et l’establishment, ce serait un premier pas vers une dictature que l’on a déjà connue en Europe, c’est donc à l’establishment de se rénover, de changer la façon de faire de la politique.

Par exemple, on peut rénover en faisant davantage appel aux technologies numériques comme la possibilité d’organiser de larges consultations (ou referendums) avec le vote par internet des 44 millions d’électeurs. C’était impossible techniquement il y a quelques années, aujourd’hui c'est différent !!

Ce serait beaucoup plus fiable que sondages qui ont été mis en défaut, quand on voit ce qu’ils ont donné aux USA…

C’est un bon moyen de faire participer la majorité silencieuse, d’avoir un réel ressenti de la population lors de l’élaboration des réformes structurelles, la minorité de la rue ne doit pas faire la loi !

Bref, l’élection incroyable de Donald Trump montre qu’il faut passer la rénovation politique à la vitesse supérieure face à la montée du nationalisme et du populisme.

Les talents de diplomate d’Alain Juppé lui permettent de piloter cette rénovation, il faut avoir un esprit ouvert, rassembleur et non pas clivant pour que la classe politique adhère.

Alain Juppé est l’homme de la situation !

Ce deuxième débat ne m’a pas passionné ! Trop de petites phrases !

J’aurais voulu un débat porté sur les idées non pas pollué par des joutes verbales du style téléréalité « c’est moi le boss, toi parle à ma main !! ». Finalement que retient-on de ce deuxième débat ? Que des petites phrases !! Ce que l’on voit le plus dans la presse…

C’est dommage, à mon avis ce n’est pas ce que les Français attendent le plus des responsables politiques. Ils sont bien conscients que l’on ne sortira pas la France de la m… à coup de petites phrases !

Cette primaire n’est pas là pour désigner le boss de la petite phrase ! Il faut donner une autre image aux médias…

La France n’a que faire d’un président qui passe son temps à jouer le boss en balançant des petites phrases à son gouvernement pour faire avancer les réformes difficiles à faire passer ! Cela finira par un président seul contre tous qui joue à la victimisation.

Deux candidats sont sortis du lot hier soir, François Fillon et mon favori Alain Juppé, ils ont peu été pris dans ces joutes verbales et surtout ont su s’en dégager, ils pourraient même travailler ensemble rapidement…

Espérons que le troisième débat se passera autrement, c’est-à-dire dans un esprit de rassemblement à l’image d’Alain Juppé malgré les différences !

Bosser 12 heures par jour pour pouvoir lancer la plateforme avant la fin du mois !

Site petit conseil entre particuliersEtre au taquet pour ma nouvelle boite AGILNUM, une micro-startup dont l’activité va bientôt démarrer en permettant aux particuliers d’échanger leurs conseils payants dans tous les domaines.

La plateforme prototype « Le petit conseil entre particuliers » devrait être prête ce mois-ci, elle agira en tant que MVP (Minimum Viable Product dans le jargon des startups…) qui me permettra de valider le concept.

Ca avance plutôt bien malgré les galères rencontrées, l’innovation n’est pas un long fleuve tranquille en France…

J’ai hâte de voir ce que ça va donner au cours des 6 prochains mois, c’est très risqué et excitant à la fois ! Même à cinquante ans passés, on peut encore éprouver de l’excitation pour une nouveauté comme un gamin ! C’est incroyable !

Mais n’oublions pas aussi mon autre passion, la politique , je vais avoir  un peu plus de temps maintenant… C’est vrai que le contexte politique est important pour le développement des jeunes entreprises !